C'est partie. Nouvelle saison avec nouvelle discipline MMA - première en France:::Новый сезон с новой дисциплиной - ММА впервые во Франции.

Wayclub NCAO au Coupe de Provence de Boxe Anglaise

Ce 10 mars 2018, dans la ville du Puy s’est tenu les 1/4 ème de finales de la Coupe de Provence en Boxe Anglaise. L’entraîneur du Wayclub, Magomed ASKHAPOV a présenté un de ses élèves de 24 ans, Daif GERHKE, qui a boxé dans la catégorie des – 81 kg. Malheureusement, Daif a perdu, mais, à la satisfaction de Magomed, il est resté motivé pour continuer les entraînements et la participation à des compétitions. Magomed a eu une triste expérience lors de l’étape précédente de cette Coupe la semaine dernière, en 1/16ème de finale, où il comptait amener un autre de ses élèves, Julien BERNASCONI. Cela n’a pu être fait car l’adversaire de Julien s’est retiré de la compétition. Julien était tellement démotivé, qu’il a dit à l’entraîneur qu’il arrête la compétition et ne participerait plus aux prochaines étapes de la Coupe. Le fait est qu’ils ont beaucoup investi dans la préparation de cette compétition, s’entraînant deux fois plus que d’habitude, suivant un régime, et en général respectant le rythme habituel de préparation pour un combat. Mais pour Julien cela était difficile. Le fait est qu’il n’est pas un boxeur ordinaire, il était un simple agent immobilier lorsqu’il est venu à la section boxe du Club « Institut Niçois des Sports » ou enseignait Magomed ASKHAPOV. Et après la fermeture de ce club, il n’a pas quitté Mago, et est allé avec lui au Waiclub, continuant à suivre toutes les instructions de Mago. Comme Daif, il a suivi des cours particuliers ensemble en plus des entraînements habituels. Comme l’a dit Magomed, la chose la plus difficile était le travail mental, préparer psychologiquement à un combat de boxe, non pas pour un Gala, mais pour la Coupe officielle de Provence, quelqu’un qui pendant 30 ans (l’âge de Julien à son arrivée), vivait dans une atmosphère différente. Mago a beaucoup investi pour ces combattants, entraînements non planifiés et autres domaines : même quand les salles municipales étaient fermées, il a demandé la dérogation au bureau de la Mairie pour ouvrir les salles, faire des entraînements spécifiques, sacrifier ses heures de repos avec les membres de sa famille, qui attendaient – en vain – les vacances pour voyager ou se reposer ensemble. Après ce désistement, tout ce travail a été perdu. Julien est parti en disant qu’il continuera à s’entraîner, mais ne participerait plus aux compétitions. Comme Magomed l’admet, il est très déçu par cette décision. Tout ce qu’il a donné ces deux dernières années, s’est évaporé comme si de rien n’était. Par conséquent, il est important pour lui de voir comment Daif reste déterminé à continuer l’entraînement et les participations à des compétitions. Daif, qui à l’âge de 20 ans est venu à sa première séance d’entraînement avec une cigarette dans ses mains, et a dit à Magomed qu’il avait l’intention de devenir un boxeur professionnel. Cela avait l’air drôle, surtout, vu comment il tenait sa cigarette entre ses mains. Personne, bien sûr, ne le croyait. Personne sauf Magomed. Magomed le croyait. Et il l’a pris. Daif, aussi, après la fermeture du club “INS”, comme Julien, n’est pas parti, mais a suivi son entraîneur à Wayclub. Il a fait plusieurs combats en boxe anglaise et en full contact, et a même gagné contre un assez bon athlète de Serbie. Mais hier, il a perdu. Nous attendons de voir ce que Daif va faire maintenant. S’il va céder au découragement et à la faiblesse et quitter la boxe, ou suivre ce que Mago lui a enseigné au cours des deux dernières années : le pouvoir de la volonté. Nous lui souhaitons de devenir plus fort et de continuer, mais seul le temps nous le dira. Notre prochaine compétition aura lieu demain à Toulon, plusieurs de nos athlètes s’affronteront sous le drapeau de notre partenaire Boxing Squad pour l’Open de France en Jiu Jitsu Brésilien. Nous leur souhaitons un grand succès !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :