C'est partie. Nouvelle saison avec nouvelle discipline MMA - première en France:::Новый сезон с новой дисциплиной - ММА впервые во Франции.

Magamed ARSAEV ( WAYCLUB NCAO ) Vainqueur de la Coupe de Provence Novice 2018 (Boxe Anglaise)

Le 25 mars dernier au Cannet a eu lieu la Coupe de Provence Novice en boxe anglaise amateur et Magomed ASKHAPOV avait inscrit deux de ses boxeurs, Magamed ARSAEV et Sultan DJAMALDIEV. Pour Mago c’était un évènement important. En effet ces élèves sont les premiers qu’il a élevé à un haut niveau à partir de 0. Dans leur petite enfance, il ne leur a pas appris tout de suite la boxe, mais les a laissé jouer dans la salle, au départ. Comme il le dit, cela fait parti de sa stratégie de laisser les enfants tomber amoureux de la boxe. Et il ne s’est pas trompé, après une année seulement, ils ont porté les gans de leur propre initiative et sont montés sur le ring, pour ensuite plusieurs années d’entraînements exténuants et de compétitions dans la boxe éducative. Leurs premiers combats en boxe amateur ont donc été basés sur ces bases. En plus de prouver à la Fédération que son approche de l’enseignement de la boxe était bonne, Mago voulait savoir lui-même comment ses enfants allaient réagir dans cette boxe amateure. En France, il y a d’abord la boxe éducative pour les enfants, puis la boxe amateure pour les plus grands. Magomed pense que la boxe éducative défigure la vraie boxe. Ainsi les enfants passant en boxe amateure doivent être « rééduqués », ce qui est plus difficile que s’ils avaient appris dès le départ la vraie boxe anglaise. Mago dit qu’il n’a rien contre la boxe éducative, il l’encourage même, mais il aimerait avoir le choix aux personnes leur style et pratique d’apprentissage, comme presque tous les pays du monde. Magomed déclare qu’ainsi la France perd beaucoup face aux autres pays du monde de la boxe, alors qu’il ne peut enseigner la boxe normale qu’il pratique avec les adultes aux enfants, la boxe éducative étant la seule admise dans les championnats officiels, les tournois et les galas. Après la boxe éducative, il faut travailler longtemps pour que l’adolescent devienne un boxeur normal. En effet, les enfants ont appris non seulement à ne pas appuyer les coups mais aussi à ne pas toucher des endroits vulnérables comme au milieu, les uppercuts à la mâchoire, ou le foie. Magomed a enseigné à frapper ces points faibles, pas fort au départ, en sachant qu’avec un toucher léger il est plus difficile de faire comprendre comment battre facilement son adversaire et à développer le sens de la distance. Autrement dit, il veut faire apprendre à utiliser ces techniques pour les combats futurs. Pour cette Coupe de Provence, l’entraîneur a aussi connu de nombreux contre temps. Il a amené le samedi son boxeur (Adam) au championnat Interrégional de Boxe éducative à Clermont Ferrant en passant par Paris et est tombé sur une grève nationale, ainsi il était en retard pour sa correspondance à Paris. Malgré le petit budget du Wayclub, pour arriver à l’heure à la Coupe de Provence de dimanche, il avait acheté des billets pour prendre un avion plutôt qu’un bus. Du fait de la grève, il a du le refaire à Paris. Après son arrivée à Nice, il se rendit directement au Cannet par l’autoroute en moto avec Adam. Comme il a dit , il a pris des risques, mais cela valait le coup. Sultan DJAMALDIEV a remporté par KO technique son combat, envoyant 3 fois son adversaire au tapis. Il est dommage que son combat ne fut pas officiel : en effet, il n’était pas au poids en début de compétition et son adversaire non plus, ils ont donc été logiquement exclus de la Coupe. Après l’entraîneur a réussi par téléphone à convaincre les organisateurs de faire un combat en dehors de la compétition. Comme il le dit, ce n’est pas si important que cela soit officiel ou pas, l’important était que ses élèves pratiquent une vraie boxe d’adulte. Magamed ARSAEV était également très proche de terminer son combat par KO. Mais l’arbitre a arrêté le combat et à demandé au coach de son adversaire de lui essuyer son nez en sang, ce qui lui a permis de récupérer. En conséquence, Magamed a gagné aux points. Et comme ce fut son dernier combat, il a remporté la Coupe de Provence 2018 dans sa catégorie plus de 80 kg. Il est à noter que Magamed est le champion de France de la boxe éducative en 2017. Et c’est très rarement qu’après la transition de la boxe éducative à la boxe amateur, l’on puisse gagner tout de suite. D’autant plus que cela a été fait par Sultan et Magamed par des KO et des larges victoires. Ainsi ont été levés les doutes sur la justesse de l’école de la boxe de Magomed ASKHAPOV. Les compétitions suivantes pour nos petits du Wayclub sont les championnats de France de Pancrace, qui auront lieu à Marseille du 30 mars au 1er avril. Sultan et Magamed vont pouvoir se détendre un peu, car ils ne participeront pas à cette compétition.

 Félicitations à nos boxeurs ayant tenu leur objectif et à leur entraîneur, et souhaitons leur de plus grandes victoires à l’avenir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :