C'est partie. Nouvelle saison avec nouvelle discipline MMA - première en France:::Новый сезон с новой дисциплиной - ММА впервые во Франции.

Wayclub raméne 4 ceintures mondial WFC en France

Retour du Wayclub du Championnat du Monde WFC à Milan en Italie des 7 et 8 avril 2018. Le Wayclub a amené 4 « petits loups » et a ramené 4 ceintures mondiales en MMA light, Free Boxing Light et K1 light. Certains de nos participants ont combattu dans plusieurs disciplines et auraient pu avoir plus de ceintures mondiales. Mais l’anarchie des jugements était – encore une fois – illimitée, jamais nous n’avons laissé de telles choses sans prendre des mesures dans l’histoire du Wayclub, ainsi des contestations sont en cours de préparation. La route : Comme presque toujours, Mago conduisait dans sa voiture personnelle pour sauver le budget du club et avec l’aide des parents. L’hôtel à louer avait 4 étoiles, mais un peu loin du centre pour payer moins cher. Mago a rencontré le Président de la WFC, qui organise ces championnats du Monde et s’est mis d’accord pour un partenariat Il sera donc plus facile pour nous d’amener nos élèves à combattre pour des titres. C’est le travail de Wayclub d’avoir des partenariats et l’une des raisons pour lesquelles les gens veulent intégrer ce club. Pourquoi nos enfants gagnent-ils dans différentes disciplines ? Nous engageons des partenariats et nous contactons les bons spécialistes si nous n’avons pas de bonnes compétences dans telle ou telle discipline. Ainsi, Adam ASKHAPOV et Malik KAIKHAROV s’entrainent au sol dans notre club partenaire « Boxing Squad » où nous avons envoyé Mehdi Dakaev aussi, pour qui il sera plus facile d’être en mesure de faire une carrière. Nous tenons à remercier leurs entraîneurs et amis Aldrik Cassata, Saif, Miguel.
 Ce week-end des 7 et 8 avril à Milan avait donc lieu le “World Championship Open Light WFC » (Boxing light, Kick-boxing K-1 et MMA light) Notre entraîneur Magomed Askhapov grâce à sa connexion européenne avait communiqué avec l’organisateur, qui est président de l’organisation mondiale, et négocié avec lui la participation de 4 athlètes du Wayclub. Tout les 4 sont champions de France dans différentes disciplines. Sur ce championnat ont combattu Magamed ARSAEV (Boxe Light), Sultan DJAMALDIEV (Boxe Light et K1), Malik KAIKHAROV (MMA light) et Adam Askhapov (boxe, K-1 et MMA). Ce fut une première pour Wayclub de participer à une compétition de ce niveau. Le succès a été au rendez-vous, chacun revenant avec une ceinture de champion de Monde dans différentes disciplines.
 Ceci ne se fit pas sans incident. Au premier jour, Magamed, Sultan et Adam ont combattu. Le championnat pour nos jeunes sportifs a très mal commencé. L’arbitrage était indigne envers tous les nouveaux clubs de la WFC . Tellement que beaucoup de formateurs et des participants, mais aussi des spectateurs italiens.sont venus voir Magomed pour lui serrer la main et lui déclarant des mots de respect envers lui, qui ne se soumet jamais devant un environnement hostile. Premier combat pour Sultan dans la discipline du K-1. Il était parfaitement préparé et il pouvait gagner même avant la limite. Mais il a reçu une pluie d’avertissements injustes, et a été déclaré perdant. L’entraîneur Mago n’a pas hésité à réagir. Il a immédiatement appelé l’organisateur du Championnat et le Président de l’organisation, qui examinera la plainte si Wayclub conteste le résultat officiel. A quoi Mago a donné son accord, et s’est engagé à préparer une plainte écrite avec un reportage vidéo.
 Adam a suivi en Boxe Light. L’adversaire était fort, et la bataille fut intense, presque comme des adultes, mais avec un net avantage pour Adam. Mais ce qui arriva après, lorsque l’arbitre leva la main de l’adversaire d’Adam, fut encore plus surprenant : l’injustice de la décision des juges dans ce combat fut tellement évidente que les entraîneurs des autres clubs venus de France et même de Russie, qui ne nous connaissaient pas, sont venus soutenir le Wayclub, exhortant le Président de la WFC et l’organisateur à réagir, ce qu’il fit en convoquant d’urgence tout le monde sur le tapis. Notre entraîneur a de nouveau reçu la promesse du Président qu’il examinera la plainte et si nécessaire, le résultat sera changé.
 Le suivant fut Magamed qui performait dans la catégorie des plus de 70 kg en Boxe Light (coups de KO interdits). Il était un peu d’humeur déprimé suite aux décisions injustes prononcées contre ses amis. Mais l’entraîneur le motiva pour montrer la classe et le niveau de notre club, ce qu’il fit en gagnant avec une nette supériorité, ne permettant pas à son adversaire et aux juges de laisser le moindre doute. Notre entraîneur a immédiatement reçu une offre pour un autre combat pour un titre dans le même championnat dans une autre catégorie de poids et d’âge. Le fait est que, pour une raison quelconque, le rival de notre boxeur s’est retiré de la compétition, et il s’est retrouvé sans adversaire. L’entraîneur, en discutant avec Magamed ARSAEV, a immédiatement accepté ce forfait. L’adversaire était bon, mais notre boxeur, selon l’entraîneur, aurait été en mesure de le vaincre sauf si encore une disqualification soudaine de Magamed à cause de coups soi-disant trop violents eut été prononcé. En conséquence, ARSAEV Magamed est devenu le vice-champion dans cette catégorie.
 Puis Sultan est revenu sur le tapis, mais dans une autre discipline, la boxe (boxing Light ). Dans cette discipline Sultan était déjà connu de nombreux juges qui ont vu ses protestations musclées et l’entraîneur Magomed n’a connu aucun problème avec ces juges. Sultan a nettement battu son adversaire et est devenu le vainqueur de ce championnat, en prenant la ceinture du Champion du monde.
 La prochaine compétition était encore pour Adam, mais déjà dans la discipline du K-1, où il a facilement gagné dans les tours préliminaires, et atteignit la finale. Mais en finale, il y a eu – encore – un incident. Les deux boxeurs ont commencé très durement. Adam, comme toujours, montra sa haute technicité et après une de ses attaques il ajouta un coup « oushira » tournant, l’adversaire tombant. Selon les règlements, les coups tournants ne sont pas autorisés aux enfants de leur âge. Le coup était beau, mais pas fort. Il l’a appris la veille avec Shamil BACHAEV, entraîneur de notre nouvelle section Karaté Kyokushinkai au Wayclub. L’adversaire est tombé et au lieu de se lever et de continuer le combat, commença à pleurer. Le juge décidé de disqualifier Adam. Mago n’a pas accepté, comme dans le combat précédent et a appelé l’organisateur, Président de la WFC, avec lequel il a établi de bonnes relations, prévoyant même des partenariats, et les autres juges de ce combat. Il a simplement expliqué que selon les règles de ce championnat, établies lors du briefing d’avant compétition, après un premier avertissement, il ne pouvait y avoir disqualification, donnant des exemples d’autres décisions des juges de ce championnat. Il expliqua qu’en raison du fait que l’adversaire pleure et ne veut pas continuer le combat, par respect de la supériorité du rival, on ne peut donner la ceinture mondiale à ce jeune, cela diminuera en plus l’image du statut professionnel de l’organisation. Devant les arguments évidents et raisonnables de notre entraîneur, l’organisateur a simplement invité Adam à monter sur le podium et lui remis personnellement la ceinture WFC. Ainsi, Adam devint Champion du Monde en K1 selon la WFC.
 Avec trois ceintures de champion, notre équipe est rentrée à l’hôtel. Le jour suivant, le 8 avril, Adam et Malik ont été présents pour la discipline du MMA Light. Adam est entré dans la cage avec une blessure faite la veille à la cuisse, après un low kick (ce qui montre encore une fois que son adversaire avait frappé durement, sans être averti lui). Bien qu’il fût soigné durant la nuit par de la pommade et des massages, la douleur ne passa pas le matin et Adam boitait. Magomed voulait le retirer de la compétition, mais Adam était surmotivé, sachant qu’il allait rencontrer son adversaire de longue date sur Nice, celui qu’il avait battu en finale du championnat de zone Sud de la France en Pancrace. Il ne voulut pas se déclarer forfait. L’entraîneur accepta. La bataille était égale, tout le monde pensait qu’il y aurait match nul. Mais le juge donna la victoire à l’adversaire d’Adam. Mago décida de ne pas contester ce résultat. Plus tard, l’entraîneur et père de l’adversaire d’Adam déclara que le résultat du combat était bien un match nul, il voulait même se porter volontaire pour aller parler à l’organisateur pour donner deux ceintures, comme cela fut le cas la veille. Mago, pensant que Adam avait déjà obtenu une ceinture mondiale hier dans une autre discipline, déclara que cela devait être le tour de Théo (l’adversaire d’Adam) et refusa de porter réclamation. En partant, les deux entraîneurs ont convenu de se réunir à Nice pour faire des séances de sparrings en commun pour partager leurs expériences.
 Le dernier de nos participants à combattre dans la cage fut Malik. Pour Malik, c’était la première expérience dans le MMA, immédiatement à ce haut niveau. Mais il n’a pas perdu la tête. Malik est un lutteur de base, et un bon combattant. Déjà la semaine dernière, il est devenu champion de France en lutte libre. Il était aussi dans le Wayclub récemment. Le Grappling il pratique dans notre club partenaire le Boxing Squad, comme notre Adam et Mehdi Dakaev. Malik a eu deux combats, qu’il a remporté sans donner la moindre chance à ses rivaux, en montrant des belles techniques de lancer. En conséquence, Malik est devenu Champion du Monde et a reçu une ceinture.
 Ainsi, l’équipe du Wayclub est revenue avec 4 ceintures de champions du monde version WFC dans différentes disciplines. Et peut-être qu’il y en aura plus, puisque Mago a promis de contester les résultats des combats dans deux finales pour Adam et Sultan. Félicitations à nos champions. Enfin, au Wayclub des champions du monde sont apparus. On voudrait également noter que, profitant de l’occasion, l’entraîneur Mago a réalisé une partie de son idée d’unir les clubs de Nice. Cette idée qu’il avait depuis longtemps, car il a vu parmi les clubs de Nice qu’il n’y avait pas de compréhension mutuelle. Pour cette raison, il est difficile pour eux de peser face à des rivaux communs à l’extérieur. Ceci peut être clairement apparaître lors des déplacements au Nord de la France ou à l’étranger. Récemment, il a commencé à négocier avec les clubs, à inviter à des entrainements communs. Aussi, le dernier jour de ce championnat à Milan, à son initiative, une photographie générale des participants de tous les clubs et de leurs entraîneurs de Nice a été réalisée dans le contexte de l’affiche du championnat.
 En son nom, nous remercions les organisateurs de ce championnat et son président pour l’invitation. Nous le félicitons également pour ce résultat exceptionnel des champions du Wayclub !
 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :